Formation ETP Congo Sénégal Maroc Cambodge

Exemples de formation d’éducateurs dans le domaine du VIH
Mise en œuvre d’un programme de formation à l’éducation thérapeutique dans quatre pays en développement, Fondation GSK - 2003-2005

Cadre d’intervention :

Suite à l’expérience pilote menée au Maroc en 2000 , huit nouveaux programmes d’éducation thérapeutique dans le domaine de l’infection par le VIH ont été financés par la fondation GSK. Format Santé a été chargé de l’implantation de ces programmes dans quatre pays différents, en collaboration avec différents partenaires :
- au Congo (Brazzaville et Pointe Noire) dans les CTA gérés par la Croix Rouge Française
- au Cambodge (Phnom Penh et Siem Reap) dans le cadre de projet Esther
- au Sénégal (Dakar) dans deux hôpitaux nationaus dans le cadre du PNLS et au sein du CTA géré par la Croix Rouge Française
- au Maroc (Marrackech) avec l’Association de Lutte Contre le Sida.
La mise en oeuvre est réalisée sur deux années. Elle comprend la remise d’une mallette d’outils d’éducation thérapeutique élaborée et financée par la fondation GSK ainsi que les interventions de Format Santé.

Bénéfices

D’un point de vue quantitatif

- 8 structures ont bénéficié d’une formation à l’ETP et d’un accompagnement sur deux ans pour la mise en œuvre réelle de l’éducation thérapeutique
- 114 éducateurs formés : soignants et membres d’association de patients
- 8 coordinateurs formés pouvant assurer le bon fonctionnement des programmes et dont certains pourront sans doute renouveler la formation de nouveaux éducateurs

D’un point de vue qualitatif, on retiendra :
Que le temps d’une étude exploratoire est précieux L’implantation des programmes ETP a permis aux équipes de structurer et d’améliorer leurs activités permettant ainsi un meilleur suivi des patients
Toutes les équipes se sont appropriées les outils, et ont proposé des adaptations en fonction des contextes
L’ETP permet de mettre en place progressivement un autre type de relation avec les patients
L’ETP fonctionne mieux dès lors que tous les acteurs de la prise en charge sont impliqués en particulier les médecins prescripteurs
L’implantation du programme en plusieurs temps est essentiel : un accompagnement reste nécessaire
La mise en place d’un réseau entre les coordinateurs et format santé est fondamental (envoie d’articles, conseils à distance…)
La participation des associations de patients reste dans plusieurs endroits un atout majeur de pérennisation

En cours d’implantation de ces programmes Format Santé a réalisé une évaluation formative. Ces évaluations avaient les objectifs suivants :
- Apprécier le niveau d’intégration des activités d’ETP,
- Identifier les éléments favorables à la pérennisation des programmes,
- Emettre des recommandations pour l’amélioration et la pérennisation des programmes Une seule structure n’a pas mis en œuvre d’éducation thérapeutique. Les résultats des évaluations des 7 autres structures ont fait l’objet d’une publication et d’une communications lors des journées Francophone VIH/Sida Paris 2007.